Image associée

Le cyberharcèlement est sévèrement puni, les insultes et menaces de mort sur les réseaux sociaux tout autant, pour autant les dépôt de plaintes sont rares et lorsqu’il y en a elles sont difficiles à mener jusqu’au bout.

Ceci fait des réseaux sociaux le terrain de jeux favoris de nombre d’individus malveillants et, il faut bien le dire, lâches pour ceux qui se cachent derrière un compte anonyme pour y diffuser leur haine ou leur morale à deux balles.

Nombreux sont ceux qui n’osent plus donner leur point de vue modéré sur le monde, l’actualité ou la société, d’autres quittent ces réseaux qui, au fil des années, se divisent entre comptes anonymes qui déversent leur colère dans leurs commentaires, et comptes officiels et publics de personnes qui s’exposent de ce fait à ces agressions.

Les conséquences sont même désastreuses lorsqu’on voit l’augmentation d’une forme de radicalisation de certaines pensées.

Que font les Gafas ?

On pourrait penser que Facebook, Twitter, Youtube, et même Instagram, pour les plus connus, sont engagés dans la lutte contre les trolls, les haters et autres frustrés de la vie, il n’en est rien, et cela s’explique aisément.

Le modèle économique de ces plateformes est simple. La gratuite d’accès n’est permise que par la valorisation des données collectées, et à ce titre même le plus idiot des anonymes qui sévissent sur les réseaux sociaux est un consommateur susceptible d’acheter quelque chose, ou d’être visé par une action de communication ou de propagande, quelle qu’elle soit. Donc les géants du web n’ont aucun intérêt à nettoyer les contenus.

Quant à ceux qui envisagent de quitter ces mêmes réseaux en raison de tout le sordide qui y transite, dans les faits la dépendance est trop forte, il y restent.

Enfin un gardien contre les trolls !

Logo Bodiguard App

Alors lorsque nous avons découvert, presque par hasard, l’application Bodiguard, la première application qui protège intelligemment des commentaires haineux, après avoir bien vérifié d’où elle venait, nous l’avons testée et approuvée.

Charles Cohen, le concepteur de cette application, né comme il le dit lui-même avec les réseaux sociaux, explique le principe et les valeurs de son application dans ce Pitch de présentation de sa startup à laquelle nous souhaitons de rester française, ou à tout le moins Européenne. Pourquoi ? Vraiment, vous vous posez encore la question ? Sérieux ? Ok Réponse plus bas.

Pourquoi il faut TOUT faire pour que Bodyguard reste Française, ou Européenne, et dispose des moyens suffisants pour se développer ? Très simplement parce TOUTES les applications qui se font acheter par les GAFAS tournent ensuite sur le même modèle, récupération des datas, profilages pour améliorer les services commerciaux à destination des entreprises, de certains médias ou groupes d’opinion, et in fine totale perte du sens premier.

N’en doutez pas un instant, si Twitter, Facebook, Youtube et consors avaient vraiment eue envie de lutter contre les insultes, les menaces, le harcèlement, les Trolls et j’en passe, ils l’auraient déjà fait.

Pour télécharger l’application c’est ici. Et le principe est simple. Le traitement se fait via un algorithme évolutif et apprenant localisé sur les serveurs de la startup, l’application installée sur votre smartphone vous informe des messages supprimés sur vos comptes YouTube, Twitter, Instagram, Twitch et Mixer.

Imprimer