Mise à jour du 26/11/2017

Plus éditorialistes et essayistes que journalistes nous nous attachons à apporter aux sujets traités un regard distancié.

L’actualité fait l’objet de traitements, dans la presse et différents médias, que nous sommes nombreux à considérer comme anxiogènes en raison de notre incapacité à agir pour apporter un changement. Nous sommes donc le plus souvent face à de mauvaises nouvelles, des révélations dérangeantes, des affaires de corruption, des drames à l’étranger, des faits diver bien glauques, le tout alimentant une relation toxique avec l’actualité.

S’il est utile et important de suivre l’actualité il conviendrait de lui apporter un peu de regard critique. En dehors de sujets bien particuliers un événement donné n’est jamais sans relation avec un contexte, une histoire, une genèse, ou d’autres acteurs, qu’on néglige pourtant trop souvent. Or cette contextualisation serait de nature à nous permettre de sortir de l’émotion pure et de l’impuissance ainsi que de nous laisser une place pour, sans doute, une co-construction de réponses ou de leviers d’amélioration. Malheureusement cela est rarement entrepris.

De même l’approche d’un sujet manque trop souvent d’éclairages complémentaires. Un peu comme ces romans dont l’histoire prend une toute autre forme selon le personnage que le lecteur suit, le média que nous lisons ou écoutons détermine presque au mot près ce qui se sera dit. Ainsi aucune passerelle n’est permise, les approches sont cloisonnées, chaque « camp » reste dans son « camp ».

Ce n’est pas seulement dommage, c’est presque pathétique et ne présente que peu d’intérêt si ce n’est celui de conforter le lecteur dans le point de vue qu’il a déjà. Allez, osons le dire, c’est presque condamnable.

Nous avons l’ambition de bousculer vos habitudes de lecture ! Nous voulons changer vos représentations et élargir les points de vue, soutenir la pensée complexe et nuancée au travers d’enquêtes factuelles, faire appel à votre discernement. En somme, nous voulons que vous puissiez trouver ici ce que nous aurions voulu trouver ailleurs : une approche la plus objective possible, et alternative, de sujets trop souvent abordés sous un angle partisan et clivant.  Nous souhaitons qu’ici il soit impossible de mettre notre ligne éditoriale dans une case, nous voulons qu’à aucun moment vous ne vous puissiez vous dire qu’il est normal que nous écrivions cela parce que ce média est ainsi, pense ainsi.

Faites connaitre notre webzine autour de vous, donnez nous votre avis, n’hésitez pas à apporter un regard complémentaire, nous ne manquerons pas d’en tenir compte si nous pensons qu’il apporte un éclairage nouveau.

Et, avant d’oublier, sachez que les commentaires font l’objet d’une modération et que nous pratiquons une censure totalement assumée !

Nous n’avons aucune énergie à consacrer à la chasse aux trolls et autres perturbateurs qui pullulent sur les réseaux sociaux, ayant pratiqué celle au dahu il y a bien des années, sans grand succès d’ailleurs. Promis, nous lirons tous vos commentaires et publierons ceux dont la teneur le justifie pleinement. Nous acceptons aussi les pseudos car nous sommes parfaitement conscients qu’il est de plus en plus difficile de dire ce qu’on pense sans risquer de s’en prendre plein la figure, ce qui ne manque pas de fragiliser notre vie privée ainsi que les métiers des uns et des autres.

Bonnes lectures !

Contact

1 + 8 =